La Curée

2003 - 2004

A series of close-ups on a pack of hounds pulling apart their share of the hunt, La Curée is a lyrical and colorful visual ballet. Shot in slow motion, the animals’ panting movement is fluid and torrid; their fur coats flow like volcanic lava across the screen. The tribal violence in which the meat is ripped apart is both calm and horrible, depicting primal beastliness, fully engrossed in its own survival. In lieu of the expected sound of horns, a very disturbing soundtrack reminds us of the powerful harrow and pain of the animal world.


Composé d’une série de plans rapprochés sur une meute de chiens en train de se partager la viande qui leur échoit après la chasse, La Curée constitue un ballet visuel, lyrique et coloré. Saisi au ralenti, le mouvement haletant des bêtes offre une matière fluide et volcanique ; le pelage fauve se répand dans le cadre avec la viscosité d’une lave incandescente. La violence tribale du déchirement des chairs se déploie, calme et terrible à la fois et campe une bestialité primordiale, absorbée tout entière par sa seule survie. En lieu de l’attendue sonnerie des cors, une bande-son des plus inquiétantes restitue à un monde animalier sa puissance déchirante et douloureuse.


Vidéo, PAL, couleur, sonore, 2’
Caméra : Tania Mouraud, assistée de Flavie Guerrand et Vincent Voulhoux
Son : Tania Mouraud
Montage : Tania Mouraud, assistée de Flavie Guerrand
Production : Tania Mouraud, La Box et Bandits Mages, Bourges