Infini au Carré

1967 - 2015

Between the screen and the alter piece, Infini au carré maintains a perfect void, suitable to mental projection. Transposing the proportions and verticality of the human body, the parallelepiped that forms Totémisation is like an erect stele to be contemplated. Later renamed Mur de méditation and Tour de méditation (Meditation Wall and Mediation Tower), these two works herald the “Meditation Rooms” that Tania Mouraud works on from 1969, and embody the formal and spiritual revival that next shaped her career. Presented for the first time in a museum, these works are being reinstated especially for this occasion.


Entre l’écran et le retable, Infini au carré ménage un vide parfait, propice à la projection mentale. Transposant les proportions et la verticalité du corps humain, le parallélépipède de Totémisation érige une stèle offerte à la contemplation. Rétrospectivement baptisées Mur de méditation et Tour de méditation, les deux oeuvres annoncent les « chambres de méditation », auxquelles Tania Mouraud travaille dès 1969, et incarnent le renouveau formel et spirituel de son parcours. Présentées pour la toute première fois au sein d’une institution muséale, elles sont spécialement réactivées pour l’occasion.